En 1866 , les propriétaires d'une scierie en Argentine avaient remarqué que si l'on mélangait de la sciure de bois de Quebracho à l'eau, celle-ci se teintait en rouge .

En
1872 , à la suite d'une exposition Forestière à Buenos Aires ,un français,un certain Adrien Prat  envoie  à Ernest Dubosc des échantillons de différentes essences de bois , parmi lesquels du Quebracho rouge .

En 1880 , il existait un certain Emile Prat qui était rédacteur au " Journal du  Havre ".

En 1873 , Ernest Dubosc dépose un brevet de quinze ans pour la fabrication de l'extrait de quebracho et entreprend la fabrication industriel de l'extrait .
Il fut  le premier à utiliser les propriétés tannantes du bois de
Quebracho Colorado
( bois très dense ) , originaire de
La Plata  en Argentine .
Les dossiers des brevets étaient publiés sous le régime de la loi du 5 juillet 1844 . Ci-contre le brevet rédigé en 1873 par Ernest Dubosc ou il décrit ses expérimentations .
Ernest Dubosc avait 28 ans en 1862 quand il fonda son entreprise "E.Dubosc et Cie " située dans la rue du Prince jérôme (Gabriel Perri ) à Ingouville (Le Havre ) .
En 1905, après fusion de plusieurs entreprises spécialisées dans la production d'extraits tannants du Havre, la Compagnie d'Ernest Dubosc fait partie du conglomérat " La Compagnie Française des Extraits Tinctoriaux et Tannants ".

Au cours de la fusion les deux fils de Jules Siegried, Jules et André y investissent un capital de 1 000 000 de francs ( Jean Louis Maillard " Capitaux et Révolution Industriel au Havre " )
L'usine nouvelle s'installa au 20, rue de la briqueterie en 1867,près de la rue de la Vallée (canal Vauban Sud ) en face de Renault , Boulevard de Graville .
Le canal Vauban n'existe plus .

La rue de la Briqueterie est devenue la rue de Pressensé à partir de 1920 .
Usine de Ernest Dubosc en 1905
En 1884, Ernest Dubosc installe une usine à Mulhgraben-Riga en Russie
Jeudi 19 avril 1894
Bulletin Officiel de l'
Exposition de Lyon, Universelle, Internationale et Coloniale .
Ernest Dubosc, membre de la Chambre du Commerce du Havre fut nommé "Chevalier de la Légion d'Honneur " ,décret rendu sous le rapport du ministre des Colonies le 30 décembre 1881.
Honneur probablement favorisé (et mérité ) par l'arrivée depuis novembre
1881 de  Félix Faure comme sous secrétaire d'Etat aux Colonies sous le ministère de Gambetta (il le fut du 14 novembre 1881 au 29 janvier 1882 ) .
Félix Faure
En 1892, la moyenne des salaires journaliers dans l'industrie pour le département de la Seine était de 6,15 francs pour les hommes et de 3 francs pour les femmes .
(
Historia Juillet 1974 )
Emile Letellier était présenté dans une autre page comme un travailleur infatiguable Ernest Dubosc est présenté ici comme un chercheur infatiguable .
Ernest Dubosc a commencé dans de modestes conditions .
Riga etait une ville ou l'industrie du bois tenait la première place
Ernest Dubosc est né en 1834 et commence à naviguer en 1847 à l'âge de .........13 ans ! ) .
  Il devient , à 21 ans ,
Lieutenant de Vaisseau en 1855 et 1856 et est reçu le premier de sa promotion comme Capitaine au Long Cours en 1859 à 25 ans .
Ernest Dubosc finançait une assurance qui permettait de couvrir gratuitement tous ses ouvriers en cas d'accidents dans le cadre d'une Société de Secours Mutuels
Felix Faure aussi a favorisé la création de caisses de Secours Mutuels,
il était président de la société de secours mutuel de St Marie .
Letellier était président de la Société de Secours Mutuels de Graville St Honorine
Le Secours Mutuel,voilà un domaine que Emile Letellier , Félix Faure et Ernest Dubosc connaissaient bien .
Les Républicains du Havre au XIXe siecle : (1815-1889) par Pierre Ardaillou
" Félix Faure Intime " de Paul Bluysen
Dans cet article du Génie Civil du 1er décembre 1882, une enquête est menée sur la meilleur façon d'améliorer le port du Havre .
Ernest Dubosc
, Capitaine au Long Cours et membre de la Chambre de Commerce, fait partie de la commission d'enquête et nous présente son projet d'amélioration .
"Le Génie Civil " du 21 Avril 1900
En 1900 ,d'après cet article,Jules Siegfried faisait déjà partie des fabricants d'extraits tannants .
Rapport de 1908
" L'Univers " 2  Janvier 1882
en 1894
Plan du Havre de 1892
Plan du Havre actuel
Ernest Dubosc fut effectivement Capitaine au Long Cours
En 1892, le salaire d'un journalier non nourri travaillant dans une ferme était de 2,46 Francs.
(
La Normandie de 1900 à nos Jours -Privat )
Les secrets de fabrications étaient bien gardés et cette usine était la seule au Havre dont l'entrée était rigoureusement interdite (Jean Legoy )
250 ouvriers en 1894
500 ouvriers en 1914, soit 20 ans plus tard avec secours mutuels pour les ouvriers .
article de 1914
Dans cet article de 1914 , Ernest Dubosc est décrit ici comme quelqu'un de persévérant .
Le succès de son entreprise n'est pas arrivé en un jour .
L'usine amenait beaucoup de travail pour le port et les chemins de fer
Toujours à la pointe du progrès
Dans la fusion , nous retrouvons le nom de Messonier . Messonier fils  avait invité Ernest Dubosc en 1878 à la Chambre des Député  .
2 avril 1902
1878  Une publicité de Coez & Cie à Saint Denis
25 Mars 1896
Journal de Rouen
Fusion de ces entreprises
Une publicité de 1900 qui donne une idée du prix d'un dîner ou d'un déjeuner au restaurant
Le tannin se trouve dans de nombreux bois comme le chêne,le chataignier, l'acacia .
Il est empoyé en tannerie, rend les peaux souples et surtout empêche la peau de se dégrader
qui devient imputréscible et ainsi ne moisit pas dans le temps .

Cette extrait de
Quebracho remplaça l'écorche de chêne et prit alors une importance considérable dans les industries de la teinture et du tannage .

Le brevet étant posé,
Ernest Dubosc devient le seul producteur mondial d'extrait de Quebracho revenant à la moitié du prix de l'extrait utilisé par les américains .

A partir de
1876, il produisit aussi du tan liquide qui pénétrait plus profondement les peaux,une teinture noire à partir du bois de campêche utilisée dans l'industrie du coton .
Octobre 1861
Nouvelle médaille d'or pour Ernest Dubosc à l'Exposition Universelle de Paris de 1889
Ernest Dubosc devint un des industriels les plus fortunés de la région .
Il se pourrait que ce soit en 1875 qu'Ernest Dubosc commença a exploiter son brevet et
à importer du bois de Quebracho .
Il y a une erreur sur la date du brevet dans l'article des Eaux et Forêts
mais on retrouve dans le deuxième article cette date de 1875 pour les premiers chargement de Quebracho .
Les Eaux et Forêts 1910
Légion d'honneur pour Ernest Dubosc à l'occasion de l 'Exposition de Chicago en avril 1894 .
Jules Siegfried aussi dut statuer aussi en 1896 sur des projets de travaux du port du Havre
Ici une photographie  du Bateau " Rio de La Plata " quittant le port de Havre .
projet de Dubosc
En 1869, il existait une ferme de 11 hectares rue de la Vallée .
de Graville
On y produisait des extraits de produits tinctoriaux avec du bois de campèche venant d'Amérique du Sud et des extraits tannants permettant de conserver les peaux en leur donnant de la souplesse et de la fermeté .
Annuaire 1864
En Octobre 1878, Ernest Dubosc était membre actif de la Chambre du Commerce du Havre et le resta jusqu'en 1882 .